lundi 16 avril 2018




Lorsque les arbres se mirent à se dédoubler.
La terre à trembler
les hommes demeurèrent incrédules

ne comprirent pas qu’ils avaient perdu

***



Comme des têtes de bois
Ils avaient raboté leurs pensées cartésiennes
 désormais tout serait bien carré
pas question de tronc commun
chacun choisirait sa branche
c'est ce qu'il fallait faire
lumineux comme un point sur un « i »

***

dimanche 11 février 2018

Château La Coste - (13) Le Puye Ste Réparade

Échos photographiques d'une journée particulièrement paisible, douce et reposante, en même temps qu'instructive.
Le bâtiment moderne aux lignes épurées, le plan d'eau, les vignes, le calme environnant, le mobile de Calder qui tourne lascivement… L'araignée de Louise Bourgeois (même pas peur !...) l'architecture de Today Andö, et bien d'autres artistes....






Au milieu des vignes



sculpture de Louise Bourgeois







Mobile de Calder


Hiroshi Sugimoto



Le pavillon de musique de Frank O. Gehry
(américano-canadien)
étrangeté fascinante 





on répète !....



Tunga (Brésil) PSICOPOMOS


du même



encore...



Et voila ! ...